Expat Mag

1) Organisation du déménagement France vers USA

Certes! La préparation du dossier de migration a été longue, en partie du fait de la crise Covid, mais également par la façon dont le dossier pour les USA est monté, étape par étape, ce qui est parfaitement normal et logique à la vue du nombre d’informations demandées.

Vient en fin de parcours, le déménagement et c’est là que les choses se corsent…

Je n’avais pas opté au début pour une société spécialisée dans autre chose que des sociétés dont le travail portait sur les déménagements internationaux… Grave erreur… car lorsque les premiers devis arrivent, entre tarifs excessifs et gestion des documents d’une complexité sans nom, il y a de quoi reculer.

Et comme nous avons un certain nombre d’œuvres d’art à emporter avec nous, je commence à rechercher une société de transport spécialisée… Et c’est là que je finis par demander un devis, à Convelio… Une équipe jeune et dynamique, un premier devis arrive… Parfaitement acceptable, ils ont de plus spécialisés dans le transport d’œuvres d’art.

Je demande une première fois à mon contact (Alicia) si à tout hasard, on pourrait faire de même pour l’envoi de nos effets personnels, et visiblement mon contact pensait que ça reviendrait trop cher… Je me tourne donc vers UPS qui me propose un tarif extrêmement bas…problème, après de multiples tentatives, impossible de valider le devis, et un contact par mail qui nous renvois systématiquement sur des liens qui ne servent à rien ou des numéros robotisés qui ne permettent en aucun cas de régler le problème…

Le lendemain (après avoir passé presque 2 jours à tenter de résoudre le problème avec UPS), on fini par essayer Fedex, là pas mieux, tarifs délirant, et service totalement robotisés, je laisse tomber, et je finis par recontacter Convelio, qui me fait un devis tout à fait acceptable.

Quelques mails échangés, un coup de fil, et hop, ce qui avait été un véritable enfer, se résout en étant parfaitement pris en charge par des personnes très compétentes et charmantes, en grand merci à nouveau à Alicia et Léa qui ont été d’une aide particulièrement précieuse.

Restait une partie non négligeable à négocier, faire graver les derniers exemplaires du CD de Ilene Martinez « Reasons » et les faire expédier aux USA pour les avoir sous la main à notre arrivée…

Nous passons par le Studio 7ème ciel, que j’avais connu grâce à Céline Bonacina qui avait enregistré son premier album pour le label Act chez eux… le fameux album Way Of Life.

Dans la partie “photographie” sur le même lien vous pourrez aussi retrouver mes photos.

Et on ne peut que vous recommander le Studio 7eme Ciel qui de la partie enregistrement en passant par le staff PAO (merci Jérôme), nous ont facilité la vie en faisant aussi un travail remarquable.

Tout ceci pour vous dire, que les moteurs de recherches conduisent souvent sur des sites qui payent pour être en première ligne, et ce ne sont que très rarement les plus intéressants.

 (2) L’envol vers de nouveaux horizons (Part I)…

Pourquoi ( Part1) me direz-vous ?

Tout Simplement car il y a deux étapes encore à passer avant d’arriver à obtenir le précieux visa… le premier passé il y a peu, la visite médicale, après avoir reçu il y a une quinzaine de jours un cocktail de vaccins comme demandé, RDV prix avec un médecin dans le 16eme, qui m’a fait la dernière piqûre… Anti grippe, pris ma tension, ausculté, photographié, bref pré-labélisé,  « bon pour le service 😊 », puis être allé passé une radio des poumons, OK, et une prise de sang pour terminer…

 

C’est à ce moment précis que je me suis rappelé, pourquoi je détestais Paris, perdre son temps à circuler dans tous les sens, pendant des heures, et même dans le 16eme arrondissement se retrouver dans un excellent bistrot dans lequel de dignes représentants du quart monde, des cas sociaux, étaient en train de se disputer, sans doute pour se prouver qu’ils étaient vivants, autant de raison de ne pas regretter un départ de plus en plus proche.

Certes, le décor de ce quartier est admirable, outre Trocadéro, Tour Eiffel, bâtiments prestigieux, je préfère garder en mémoire des images de ce genre et ne plus entendre le bruit de cette ville…

Reste plus qu’une dernière étape avant de pouvoir organiser le départ, le rendez-vous à l’ambassade des USA dans deux semaines, là je pourrai dire au revoir à l’Opéra, à la rue de Rivoli et peut être au boulevard Haussmann, dans lequel j’ai eu pendant plusieurs années un studio de radio dans un hôtel quatre étoiles dans lequel je recevais tout ce qui comptait au niveau artistique au début de ma carrière radiophonique…

Je compte surtout profiter de ce dernier passage à Paris faire un petit tour du coté de Beaubourg … et voir notre grand ami Maxime Perrin pur la dernière fois dans la capitale… 😉

(2) L’envol vers de nouveaux horizons (Part 2)…
Etrange sentiment que de voir partir tous nos cartons de la maison vers les USA…
Les choses se précisent, un truc en moins à gérer, billets de train et hôtel réservé sur Paris, plan de bus pour éviter au maximum le métro, ça avance dans le bon sens pour ce RDV à l’ambassade des USA… La suite bientôt