Bayou Blue News – 2021/2022


Soon… Paris Time
Monday 16h00 ->17h55 – Tuesday 6h00 -> Wednesday 7h -> 8h55 – Thursday 9h00 -> 22h55
Friday 10h -> 11h55 – Saturday 10h -> 11h55 – Sunday 21h -> 22h55


Between 2021 and 2022, International News will arrive on Bayou Blue Radio, in French and in English.
The goal is to offer an alternative to the one-track thought that reigns in Europe, by drawing inspiration from the way the American media treats the same information.


Bayou Blue News

Une belle leçon de démocratie !

Mais commençons par reprendre la chronologie.
20 janvier – 8h du matin, un hélicoptère se pose à l’arrière de la Maison Blanche, à peine quelques journalistes.
L’es président et sa femme sortent de la Maison Blanche en direction de l’’hélicoptère, il est 8h12 : 8h16 l’hélicoptère fait tourner se hélices, 8h18, il est dans les airs en direction de la base d’Andrews, arrivée à 8h30, un podium est installé avec un micro, l’ex président prend la parole devant un public dont il est impossible de dire à ce moment-là de combien de personnes il est constitué, le Washington post fera état d’un nombre très réduit de personnes (moins de 20) uniquement membres de la famille de l’ex président qui se lance dans un discours à la limite du ridicule comme à son habitude. 8h47 ; l’ex couple présidentiel (abandonné de tous) monte dans l’avion qui les attends, signant ainsi la fin de 4 années de pure folie.
Désormais, cette petite portion de l’Amérique ou l’inculture, le racisme, et la violence sont les principaux intérêts, disparaissent dans les poubelles de l’histoire.

En fin d’après-midi, lancement de l’inauguration Day, La musique des « marin’s » toujours aussi impressionnante, offre une magnifique prestation, avec des arrangements de toute beauté, nous aurons remarqué, tout comme le magazine Vanity Fair, les jolis manteaux portées par la très élégante première dame, Madame Biden, ainsi que la nouvelle Vice-présidente, également très élégante, comme de nombreuses participantes, si cela vous intéresse, je vous renvoie vers cet excellent article en anglais .

Le ton est donné par l’élégante présentatrice qui elle-même transpire l’humour, la culture et l’émotion, de nombreux intervenants se succèderont après les prestations de serment, il en ressort que cette Amérique multiculturelle, non seulement est de retour, mais plus active et vivante que jamais, entre les intervenant, il y aura les honorables prestations de Lady Gaga et Jennifer Lopez, là je me suis pris à rêver que d’autre excellents artistes auraient pu être invités qui auraient encore donné plus de sincérité, comme Carrie Rodriguez, ou encore, Harold Lopez-Nussa, peu importe, les débats sont recentrés sur l’histoire, la culture, un pays rassemblé, un avenir en commun et multi colore, symbolisé particulièrement par cette élégante jeune femme la poétesse Amanda Gorman qui aura su faire l’admiration de tous les observateurs…

Cette première partie qui se termine avec la prestation de Amazing Grace par le génial Garth Brooks en a capella, dans un froid glacial et quelques flocons de neige qui commencent à tomber.

Symbole d’une Amérique réunifiée.

La prestation de serment de Kamala Harris, fierté compréhensible et émotions au rendez-vous

Puis c’est la prestation de Serment de de Joe Biden

Joe Biden poursuivra avec un discours magistral, marquant un tournant réel dans la politique américaine, un tournant qui n’oublie personne, pour preuve ces remerciements appuyés au très courage ex vice-président Mike Pence.

C’est lui qui très démocratiquement aura aidé la nouvelle administration à s’installer, reconnu pour avoir aidé à cette transition avec beaucoup de gentillesse te de diplomatie.

Pour Joe Biden, les mots ont leur importance, si d’un côté il y a une réelle volonté d’unité, de l’autre, une petite phrase aura pu passer inaperçue pour certains « Le terrorisme domestique n’a pas sa place dans notre démocratie », phrase si il en est qui a son importance, pour tenter d’en finir avec cette petite partie de la population qui représente un réel danger et qui était le fonds de commerce de l’ex président.

Face à l’inculture qui régnait en maitre ces quatre dernières années tout comme la vulgarité et l’agressivité, Joe Biden renoue avec les arts, l’histoire, la culture, une présidence de la lumière s’annonce, personne ne s’en plaindra.

L’intelligence des choix de Joe Biden, c’est aussi avoir la première femme vice-présidente, qui n’est pas là pour faire illusion, mais on ne serai pas étonné qu’elle puisse accéder dans quelque années à une fonction encore plus haute. D’ailleurs Joe Biden laisse passer quelques phrases à triple sens comme celle-ci « “Dans la vie, on ne sait jamais ce que le destin vous réserve. Un jour une main vous sera tendue, un autre jour, ce sera à vous de tendre cette main”.
Je vous laisse profiter en version originale, de cet excellent discours de Joe Biden :

Encore une fois, j’insiste sur la très grande qualité de ce discours, il faut revenir dans l’histoire à des gens comme André Malraux, pour retrouver autant de sens, et de vigueur dans un discours, ou quand l’intelligence fait place à la médiocrité…

Plus largement, la raison pour laquelle contrairement aux pays européens, l’Amérique sera toujours l’Amérique et ne pourra jamais ombré dans les extrêmes, c’est que de véritables élites intellectuelles son présentes en masse, grâce à un communautarisme fort qui a la possibilité de prendre place dans toutes les structures de la société.

En France il faut remonté à la période d’un communisme fort, le communautarisme de l’époque était symbolisé par les milieux ouvriers et étudiants, portés par de intellectuels comme Sartre ou Simone de Beauvoir, ou a des auteurs comme Boris Vian.

C’est donc une Amérique inspirante qui prend place, et qui sera certainement à regarder de près, car de toute évidence, la matière grise de demain, les têtes pensantes, les arts seront de toute évidence les moteurs de cette nouvelle société.

Retrouvez l’intégralité de l’inauguration Biden/Harris, ici:

 

error: Content is protected !!